Wei-Ting Hsieh au théâtre du musée du quai Branly

Le 21 novembre, Wei-Ting Hsieh*, lauréate du premier prix du concours Virtuoses du Cœur Piano 2014, a introduit la musique classique pour la première fois au théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly, en donnant un concert exceptionnel au profit de Coline en Ré.

Avant concert : Spot MEZZO TV

Après concert : Article sur www.on-mag.fr

 

En mars dernier, Claire Désert, présidente du jury du concours piano des Virtuoses du Cœur, affirmait : « Certaines délibérations se jouent à l’unisson et c’est avec enthousiasme que le jury de la dernière finale des Virtuoses du cœur a consacré la jeune Wei-Ting Hsieh. Son impressionnante aisance instrumentale, son naturel et sa fraîcheur sont au service d’une lecture sensible et personnelle des  œuvres qu’elle interprète. Nul doute qu’un très bel avenir musical s’ouvre devant elle. »

Et Hubert Guillard, orfèvre en la matière, d’ajouter quelques mois plus tard :  « Au 32ème Festival Chopin à l’Orangerie de Bagatelle Wei-Ting Hsieh a une nouvelle fois touché au cœur le public venu écouter 8 jeunes talents lors de Portes Ouvertes dimanche 21 juin de 14h à 19h. Wei-Ting Hsieh a interprété le nocturne en fa mineur op.55 n°1 avec un cantabile et une poésie merveilleuse puis la deuxième sonate en si mineur de Chopin faisant preuve d’une flamme et d’une maturité exceptionnelle. Cela restera pour moi une des plus belles interprétations de cette Sonate dite « funèbre » depuis celle de Maurizio Pollini ! »

Sans oublier les commentaires de Menahem Pressler : « An amazing and young pianist and genius » et de Dmitri Bashkirov : « Many Gifts and Great Talent ».

 

Au lendemain du concert au quai Branly, Hubert Guillard s’exprimait une nouvelle fois par ces mots :

« Une étoile est née au firmament des jeunes pianistes WEI-TING HSIEH !!! Très beau récital hier en fin d’après-midi au théâtre Claude Lévi-Strauss du musée Branly. En bis une « Campanella » divine, aérienne dont l’interprétation s’inscrit devant celles de Kissin ou de Tsujii…c’est tout dire !!! »

Il ne nous reste qu’à exprimer notre fierté et notre bonheur que le concours des Virtuoses du Cœur accueille des talents tels que celui de Wei-Ting et nous permette, ainsi,de mettre en lumière l’action de Coline en Ré.

MERCI. Merci à Wei-Ting d’avoir « offert son talent pour sauver des enfants », merci au musée du quai Branly de nous avoir accueilli, merci aux bénévoles et amis de Coline en Ré qui ont permis que ce concert ait lieu et merci à vous tous d’avoir encore une fois répondu présents. A la prochaine 😉

 


* Biographie :

Wei-Ting Hsieh est née à Taipei, Taïwan le 5 juillet en 1996.

Elle a débuté le piano à l’âge de 4 ans, et travaille avec le professeur Chin-Chun Chang depuis 2008. En 2013, elle est entré au CNSM de Paris, à l’unanimité, dans la classe de Michel Béroff. Elle travaille également la musique de chambre dans la classe de Maria Belooussova, Itamar Golan et Michael Hentz.

Se produisant déjà régulièrement sur scène, Wei-Ting a notamment joué dans le 15th Steinway Piano Festival à Hambourg en Allemagne et interprété des concertos avec les orchestres de Taïwan et de Singapour.

Wei-Ting Hsieh participe également à de nombreux concours. Elle a ainsi remporté le 1er prix au Southeast Asia Steinway Regional Finals Piano Competition en 2012, ou encore le 2ème prix au Ettlingen International Competition petition en Allemagne en 2014.