Patricia PETIBON

Vendredi 15 janvier 2016, à l’Arsenal de Metz

Symphonique

Divine Diva

Orchestre national de Lorraine
Jacques Mercier, direction
Patricia Petibon, soprano

 

Au concert classique, la musique populaire est bien souvent une création factice. Elle n’est que le produit de la suggestion, de l’imaginaire de compositeurs, qui ont saisi la sève du régionalisme, la vérité des couleurs et des rythmes de pays où ils ne se sont parfois jamais rendus. La durée d’un acte d’un opéra de Massenet et de Chabrier puise dans les rythmes de la danse et les chants du folklore pour leurs histoires touchantes et cruelles aussi. Plus la sensualité des rôles féminins s’intensifie, plus la musique va à l’essentiel : elle se colore de mélodies et de timbres qui empruntent aussi bien aux parfums ibériques qu’au charme d’une scène romantique. Le rêve peut enfin devenir réalité.