Un lithotripteur à Kaboul (Afghanistan)

Notre financement : 95 000 euros

En raison des conditions de vie, d’hygiène et d’alimentation, beaucoup d’enfants, et d’adultes, sont victimes des douloureux méfaits de calculs rénaux…
Faute de moyens, il fallait souvent avoir recours à une chirurgie invalidante : l’ablation d’un rein. Coline en Ré décide de financer l’achat d’un lithotripteur qui sera installé en février 2008 à l’hôpital de la Chaîne de l’Espoir à Kaboul, Afghanistan. Cet équipement émet des ultrasons à très grande vitesse provoquant un bombardement des calculs qui sont ainsi brisés dans un très important pourcentage de cas avant une évacuation naturelle.
Ainsi, depuis 7 ans, l’investissement fait par Coline en Ré au profit de ces enfants et de ces adultes évite à nombre d’entre eux d’être soignés sans subir une mutilation définitive.
Le coût du lithotripteur était d’environ 100 000 euros.

 

Retour à la liste des actions